Metsys Blog

Complément d’informations sur l’erreur “Failed to open the runspace pool. The Server Manager WinRM plug-in might be corrupted or missing”

Cliquez pour évaluer cet article !
0 avis

Lors du déploiement d’un serveur Windows 2012 Server R2, il arrive parfois d’être confronté à un problème assez original : l’impossible de gérer (ajout / suppression) les rôles ou les fonctionnalités Windows depuis la console Server Manager.

En effet, une fois les rôles et/ou fonctionnalités à installer / supprimer sélectionnés, le Gestionnaire de Server affiche l’erreur suivante :

Failed to open the runspace pool. The Server Manager WinRM plug-in might be corrupted or missing

Dans le cas où l’installation / suppression d’une fonctionnalité ou d’un rôle Windows fonctionne parfaitement en PowerShell  (commandes comme Add-WindowsFeature du module PowerShell du Server Manager), le problème provient surement d’une stratégie de groupe qui définissait le paramètre « Allow Remote Shell Access » à la valeur « Désactivé ».

Pour plus d’informations sur Windows Remote Shell, je vous invite à lire les articles suivants :

Hypothèse à vérifier : il semblerait que le Server Manager considère la machine locale comme une machine distante comme les autres !

En effet, depuis Windows 2012 R1, le Server Manager permet de gérer les rôles et les fonctionnalités de plusieurs serveurs en même temps (le serveur local et des serveurs distants). Cette fonctionnalité s’appuie sur WinRM lorsque les serveurs du pool sont sous Windows 2012 / 2012 R2.

Nous vous invitons à lire les articles ci-dessous pour plus d’informations :

Notez cet article

Vous avez aimé cet article ?

Rendez-le plus visible auprès des internautes en lui mettant une bonne note.

Cliquez pour évaluer cet article !
0 avis

Articles pouvant vous intéresser

Resource Guard 

Mise en place du Resource Guard Azure Resource Guard est un concept qui fait référence