Qu’est-ce que la Cyber Résilience ?

Cyber résilience  : tout savoir

60 % des PME françaises qui subissent une cyberattaque déposent le bilan dans les six mois qui suivent. Pour faire face aux cyber-risques, les entreprises protègent donc leurs systèmes d’information. Cela demande un investissement important et des ressources humaines conséquentes. Pourtant, le risque zéro n’existe pas. La cyber-résilience intègre le cyber-risque comme une composante existante de l’activité de l’entreprise. L’objectif n’est pas uniquement d’éviter le risque, mais de s’y préparer pour garantir la survie de l’entreprise. Qu’est-ce que la cyber-résilience ? Quels sont ses enjeux ? Nous vous répondons dans cet article.

Au sommaire

1. Définition de la cyber-résilience

2. Enjeux de la cyber-résilience

3. Cyber-résilience : une démarche proactive

4. L’importance de démocratiser la cyber-résilience

1. Définition de la cyber-résilience

La résilience est la capacité à surmonter les conséquences d’un choc. Cyber est un préfixe lié à internet et au multimédia. La cyber-résilience peut donc se définir comme un processus d’amélioration continue qui s’articule autour de deux principaux axes.

  • Une démarche préventive : il ne s’agit plus seulement de solutions curatives face aux menaces et aux risques informatiques. La cyber-résilience comprend une nouvelle manière d’appréhender la cybersécurité en amont qui est plus globale.
  • Une meilleure réactivité : en cas d’attaque informatique aboutie une entreprise résiliente sera plus en capacité de relancer rapidement son activité. La cyber-résilience vise donc également à pérenniser l’entreprise et à limiter les pertes financières.

Les entreprises cyber-résilientes apprennent donc à évoluer dans un environnement de menaces permanentes. Elles sont capables de s’adapter aux attaques informatiques sophistiquées et de renforcer leur système de sécurité.

2. Enjeux de la cyber-résilience

L’hypothèse de la cyber-résilience est que toutes les entreprises finiront par être victime d’un piratage informatique. En 2020, l’ONU s’alarmait d’une augmentation de 600 % des cyberattaques dans le monde, soit une toutes les 39 secondes. Mathématiquement, cela n’arrivera donc pas qu’aux autres.

Au niveau macroéconomique, les enjeux de la cyber-résilience sont directement liés à l’utilisation généralisée des technologies de la communication. En effet, l’exploitation des données collectées augmente naturellement les risques dans nos échanges commerciaux mondiaux.

En somme, les enjeux de la cyber-résilience sont de construire un écosystème digital de confiance : dans un premier temps, limiter les risques en déployant des moyens technologiques et humains adaptés et suffisants. Et dans un second temps, être capable de rebondir rapidement à une attaque informatique aboutie de type hameçonnage, rançonnage, cheval de Troie, etc.

3. Cyber-résilience : une démarche proactive

La cyber-résilience fait entrer l’entreprise dans une démarche proactive. Parce que cela implique tout d’abord une prise de conscience de son environnement. L’analyse des risques par exemple, contribue à renforcer vos positions ou vos points faibles.

L’objectif est également de renforcer le système immunitaire de votre entreprise : la sécurisation et le traçage des accès, la protection des données confidentielles et personnelles ou encore les risques liés à l’identité et aux droits d’accès. C’est enfin en vous préparant à faire face à une prochaine et certaine gestion de crise, que vous serez en mesure de relancer rapidement votre activité en cas de cyber-attaque.

Heureusement, une entreprise n’est pas seule face aux cyber-risques. Metsys vous accompagne pour anticiper les éventuelles menaces et maintenir un très haut niveau de sécurité de vos systèmes d’information. Les cyber-assureurs sont également des partenaires privilégiés pour vous couvrir contre les risques d’origine ou de nature informatique.

4. L’importance de démocratiser la cyber-résilience

La cyber-résilience n’est pas qu’une compétence virtuelle. Car quand l’activité de l’entreprise s’arrête en raison d’un risque informatique, les conséquences sont bien physiques. C’est pourquoi les moyens mis en place dans le cadre d’une démarche de cyber-résilience renforcent la confiance que vous accordent vos clients ou vos partenaires commerciaux, mais également la valeur que vous portent vos salariés.

Enfin, pour qu’elle soit efficace, la cyber-résilience doit entrer dans la culture de votre entreprise. La compréhension et l’adhésion des salariés sont finalement votre meilleure protection. Il s’agit de faciliter la communication interne, de briser les silos existants pour partager un état d’esprit commun.

C’est la raison pour laquelle il est important de démocratiser la cyber-résilience au sein de l’entreprise. Cette démocratisation peut se réaliser au travers de la mission de votre DPO, ou délégué à la protection des données. En faisant le lien entre les salariés et la Direction, le DPO joue un rôle crucial dans la construction de ce qu’on appelle l’ADN de l’entreprise.

Protéger ses données ne suffit plus. Il faut aujourd’hui que les entreprises changent de paradigme pour devenir cyber-résilientes. La cyber-résilience est la solution pour survivre dans un monde qui se digitalise et où le nombre de cybermenaces continue d’augmenter et de se sophistiquer. Une organisation cyber-résiliente apprend à s’adapter. Cette capacité d’adaptation, avec l’aide d’experts, participe à une bonne cohésion interne et à la confiance que lui portent ses partenaires.

Si vous avez un doute, contactez le service cyber de Metsys : cyber@metsys.fr

A propos de l'auteur

Acteur incontournable des services du numérique, Metsys s’engage à satisfaire l’ambition de ses clients dans leurs projets de transformation digitale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.