Metsys Blog

Comment sécuriser un réseau n’importe où avec le DNS : Points saillants du rapport sur les menaces 2022

Cliquez pour évaluer cet article !
0 avis

Dans un monde numérique en constante évolution, la cybersécurité est devenue une préoccupation majeure pour les entreprises de tous secteurs. Les organisations sont confrontées à de nombreux défis pour soutenir leurs initiatives clés telles que les applications sur cloud, la virtualisation et la mobilité. De plus, la crise sanitaire de 2020 a accéléré la généralisation du télétravail, augmentant les risques de cybermenaces pour les entreprises. C’est pourquoi il est devenu crucial pour les dirigeants d’entreprises et les responsables du réseau d’être réactifs et rigoureux pour protéger les données en tout temps.

C’est dans ce contexte que le partenariat entre EfficientIP et Metsys est né. EfficientIP est une société spécialisée dans les solutions de DDI (DNS-DHCP-IPAM) qui aide les organisations à améliorer leur efficacité opérationnelle en leur offrant une infrastructure réseau fiable, évolutive et sécurisée. Metsys est un intégrateur de solutions d’infrastructure à forte valeur ajoutée qui accompagne les clients tout au long de leurs projets. Ce partenariat vise à aider les clients à mieux comprendre les enjeux de la cybersécurité et les solutions qui y répondent, et à les accompagner dans leur transformation digitale.

Ce partenariat entre EfficientIP et Metsys offre aux entreprises une solution complète pour gérer les défis de cybersécurité et de transformation digitale. Grâce à une approche unifiée de la gestion de la configuration réseau et du DDI, il assure une visibilité optimale, une automatisation avancée et un contrôle de la cohérence pour protéger les données et les applications en tout lieu et à tout moment. Les entreprises peuvent tirer parti de cette alliance pour améliorer leur réseau, augmenter la sécurité et soutenir leur transformation digitale.

Avec l’importance grandissante de la sécurité réseau dans le monde digital actuel, il est de plus en plus crucial de comprendre comment protéger les systèmes informatiques des menaces. C’est dans cette optique que nous pouvons examiner les points saillants du rapport sur les menaces 2022 publié par EfficientIP et voir comment le DNS peut jouer un rôle clé dans la sécurisation de nos réseaux n’importe où.

À l’heure où les entreprises adoptent une approche de  » travail en tout lieu « , le rapport mondial sur les menaces DNS d’IDC 2022 confirme que la fréquence et le coût des dommages causés par les attaques DNS sont toujours aussi élevés, entraînant de graves répercussions sur la continuité des services et la confidentialité des données pour les travailleurs sur site, dans le cloud et à distance.

D’un point de vue positif, l’importance du DNS pour la sécurité globale du réseau est de plus en plus reconnue, les organisations comprenant sa criticité pour renforcer la résilience, protéger la confidentialité des données et fournir une barrière de sécurité précoce en contrôlant l’accès aux applications et services vitaux.

Les attaques DNS ont de graves répercussions sur l’ensemble des secteurs d’activités

Selon l’enquête d’IDC, la majorité des organisations (88 %) dans le monde, tous secteurs confondus, subissent des attaques DNS multiples – la moyenne étant de 7 attaques par entreprise et par an – pour un coût de 942 000 dollars par attaque. Pour cibler les DNS ou les utiliser comme vecteur d’attaque, les cybercriminels déploient différents types d’attaques, les trois principaux étant les suivants :

  1. Le phishing (51 %)
  2. Les logiciels malveillants (43 %)
  3. DDoS (30 %)
  4. Autres types d’attaques répertoriés dans le rapport dont les tunnels DNS, les attaques/détournement d’identifiants, l’utilisation de mauvaises configurations du cloud et les vulnérabilités de type « Zero Day ».

Les impacts sont évidemment dévastateurs, et comprennent l’interruption des applications internes/cloud (pour 70 % des organisations), la perte/le chiffrement de fichiers par ransomware (43 %) et le vol de données (24 %). Étant donné que 43 % des entreprises n’utilisent pas de solution de sécurité intégrée à un serveur DNS, que 62 % d’entre elles n’utilisent pas de fonction de remédiation automatique et que des contre-mesures inappropriées sont toujours mises en œuvre (par exemple, arrêt du serveur/service DNS, désactivation des applications, arrêt de l’infrastructure réseau), il n’est pas étonnant que les entreprises mettent en moyenne plus de 6 heures pour atténuer chaque attaque DNS.

Comment une sécurité DNS spécialement conçue fournit une première ligne de défense

Pour protéger les réseaux d’entreprise, il est clair pour 73 % des experts en sécurité interrogés que la sécurité DNS spécifique est indispensable. Le rapport souligne comment la visibilité unique et la capacité d’analyse du trafic qu’offre le DNS peuvent être exploitées pour renforcer la protection dans de nombreux domaines tels que la confiance zéro, la main-d’œuvre hybride, NetSecOps, le cloud, la confidentialité des données et le Shadow IT. Vous trouverez ci-dessous quelques-uns des points clés mentionnés :

Zero Trust

Dans les stratégies de Zero Trust (confiance zéro), la sécurité DNS devient une autre couche du cadre pour augmenter et prendre en charge le contrôle d’accès aux applications à l’aide de listes de refus/autorisation. La micro-segmentation pour un contrôle intelligent peut se faire au niveau du DNS pour simplifier le déploiement et les opérations de gestion.

  1. 74% utilisent l’analyse du trafic DNS pour leur renseignement sur les menaces.
  2. 83 % considèrent que les listes d’autorisation/refus de DNS sont utiles pour améliorer le contrôle de l’accès des utilisateurs aux applications.

Main-d’œuvre Hybride

Les entreprises comprennent le rôle essentiel que joue la sécurité des DNS privés dans le renforcement de la confidentialité des données. Le DNS permet d’appliquer les mêmes politiques de sécurité sur site à l’entreprise étendue : cloud, IoT, SD-WAN, travailleurs à distance, etc.

  1. 54 % considèrent le DNS comme essentiel pour sécuriser les travailleurs à distance.
  2. 51 % considèrent le DNS comme essentiel pour sécuriser les déploiements IoT.

NetSecOps

La sécurité DNS fournit des informations en temps réel pour une intelligence enrichie des menaces, afin d’aider à identifier les indicateurs de menaces, à évaluer les risques et à prévenir les attaques futures. Les DNS peuvent aider à appliquer les politiques de sécurité et à automatiser les réponses de sécurité – puis à alimenter les événements de sécurité pertinents dans un SIEM et/ou un SOC.

Chiffres clés :

  1. 60% utilisent des solutions principalement automatisées (SOAR) pour la gestion des politiques de sécurité du réseau
  2. 75 % des équipes réseau partagent leurs données DNS-DHCP-IPAM avec les équipes de sécurité.

Cloud

L’automatisation du provisionnement et du déprovisionnement des ressources IP dans les environnements multi-cloud élimine le risque de mauvaises configurations. Une surveillance et une gestion constante permettent de s’assurer que le déploiement dans le cloud est optimal pour renforcer la continuité et la résilience du service DNS.

Chiffres clés :

  1. 27 % ont subi une attaque DNS abusant d’une mauvaise configuration du cloud.
  2. 56 % considèrent le DNS comme essentiel pour sécuriser les déploiements en cloud.

Vol de données/confidentialité

Le DNS peut être utilisé comme un outil de base pour les programmes anti-ransomware. La plupart des organisations s’inquiètent de la confidentialité des données lorsqu’elles utilisent des DNS de fournisseurs publics. Un DNS privé protégera toutes les requêtes DNS par le biais du chiffrement et de la prévention de l’écoute clandestine.

Chiffres clés :

  1. 57 % considèrent le DNS comme leur principale méthode de protection contre les ransomwares.
  2. 49% considèrent que les DNS privés sont utiles pour limiter le risque de violation de la vie privée.

Shadow IT

Le trafic DNS et les données réseau aident les entreprises à détecter l’informatique fantôme en termes d’applications cloud non autorisées et non gérées, ainsi qu’à identifier et à surveiller les communications entre machines. Le DNS est un excellent outil pour commencer à renforcer la protection contre le shadow IT : il s’agit d’une solution simple, efficace et rentable, facile à mettre en œuvre.

Statistiques clés :

  1. 51 % utilisent le DNS comme solution principale pour détecter le shadow IT.
  2. 61 % n’ont pas fait du shadow IT une priorité en 2022.Les trois principales recommandations du rapport

Top 3 des recommandations du rapport

Le DNS est par nature votre première ligne de défense grâce à la détection des menaces sur le comportement des utilisateurs, à la capacité de contrôle d’accès au niveau du client et à la possibilité de partager automatiquement les données et les événements de sécurité qualifiés avec les équipes SecOps.

Comme il s’agit d’un composant fondamental pour renforcer la chaîne de sécurité globale du réseau, il est recommandé aux organisations d’utiliser le DNS pour :

  1. Prévenir les mouvements latéraux des menaces en créant une barrière de sécurité précoce.
  2. Réduire le risque de nouvelles vulnérabilités en améliorant la détection du shadow IT.
  3. Accélérer le traitement des menaces en améliorant la collaboration NetSecOps.

Afin de remédier aux menaces décrites dans l’article, EfficientIP propose des solutions et notamment DNS Guardian pour renforcer la sécurité en réseau et ainsi prévenir de ces menaces.

La réponse de cette solution aux menaces susmentionnées précédemment est la suivante :

Le phishing

DNS Guardian peut détecter les domaines malveillants utilisés par les logiciels malveillants pour communiquer avec les serveurs de commande et contrôle externes (tunneling DNS) ou pour exfiltrer des données (DGAs, algorithmes de génération de domaines). Les domaines malveillants identifiés sont partagés dynamiquement entre les appareils DNS Guardian, ce qui permet une sécurité DNS prédictive et efficace.

Logiciels malveillants

En utilisant des services de menace interne et externe, DNS Guardian peut détecter les domaines malveillants Zero-Day utilisés par les logiciels malveillants pour communiquer avec les serveurs de commande et contrôle externes ou pour exfiltrer des données.

Attaques DDoS

DNS Guardian peut fournir une protection intelligente DNS pour assurer la continuité du service et protéger les données tout en éliminant presque tout risque de faux positifs. Il offre la solution de sécurité DNS la plus avancée du marché pour protéger contre tous les types d’attaques basées sur DNS, des attaques insidieuses aux attaques volumétriques, y compris la contamination du cache, les attaques DDoS, les tunnels DNS, les logiciels malveillants DGA et les inondations UDP.

Tunnels DNS, détournement d’identifiants, utilisation de mauvaises configurations du cloud et vulnérabilités de type « Zero-Day »

La solution DNS Guardian peut détecter les domaines malveillants Zero-Day utilisés par les logiciels malveillants pour communiquer avec les serveurs de commande et contrôle externes ou pour exfiltrer des données. De plus, en utilisant la fonctionnalité de filtrage des requêtes client (CQF), il peut mettre en œuvre le contrôle d’accès aux applications au niveau DNS. Les capacités de journalisation performantes de DNS Guardian peuvent également être intégrées aux solutions SIEM (Systems and Event Management Information) telles que Kibana, Splunk ou QRadar pour améliorer la capacité de remédiation des menaces.

Besoin de renseignements ? N’hésitez-pas à contacter Metsys ou Efficient IP en cliquant ici !

Notez cet article

Vous avez aimé cet article ?

Rendez-le plus visible auprès des internautes en lui mettant une bonne note.

Cliquez pour évaluer cet article !
0 avis

Articles pouvant vous intéresser

Resource Guard 

Mise en place du Resource Guard Azure Resource Guard est un concept qui fait référence